Je suis un agriculteur
S'installer

Pour être accompagner dans votre projet d'installation contacter :

  • L'ADEAR du Lot : 05 65 34 02 37 et leur site internet "je m'installe paysan"
  • La chambre d'agriculture du Lot : 05 65 23 22 21 et leur page internet dédiée "Installation"

Bio 46 n'a pas pour vocation à accompagner les projets d'installation mais vous trouverez ci-dessous les retour de terrain de ceux qui ont parcouru ce long chemin

Se former, Se tester


Les parcours de formation recensés :

  • Accompagnement ADEAR sur le projet d’installation : de l'idée au projet  - Adear : 05 65 34 02 37
  • Stage pôle emploi de 15 jours en exploitation agricole
  • BPREA ou formation MFR spécialisé dans son domaine --> Financement pôle emploi et Fongecif
  • Parcourt "3P" Plan de Professionnalisation Personnalisé (PPP) : Contact chambre d'agriculture
  • Espace test agricole (contrat CAP)
  • Réseau national FORMABIO

 

Réflechir son projet de la production à la commercialisation


  • Quels que soient vos circuits de commercialisation
  • Quelle que soit la taille de votre ferme

Production > Conditionnement > Transformation > expédition > transport > Commercialisation

Définir son projet :

A lire

 

Installer un producteur sur sa commune


C’est installer un(e) / des professionnel(le)/s, accueillir une nouvelle entreprise, de nouveaux citoyens

  • L’accès au foncier doit être réglé avant de lancer tout appel d’offre. Le foncier conditionne les aides, l’accès aux prêts, les permis de construire, les possibilités d’aménagements, …
  • Le plan cadastral doit être vérifié par la mairie et les propriétaires et présent la situation géographique, les zones d’accès, les zones constructibles, les zones inondables, l’irrigation, le bâti, …

Idées : constitution d’une association foncière libre avec les propriétaires et la mairie pour proposer des baux communs à tous les porteurs de projets de la commune. Bail emphytéotique : location de terre agricole de longue durée et possibilité de sous location.

  • Le terrain doit comporter une zone constructible et irrigable

 Il est fortement recommandé que le terrain soit équipé :

  • D’un bâti exploitable : la construction est chère et longue et peu intéressante pour un locataire.

Prévoir un bâtiment permettant le stockage du matériel et de la production, une zone de lavage et de conditionnement, une zone de vente.

  • Une zone constructible : pour y installer les serres et tunnel et/ou un bâtiment
  • D’un réseau d’irrigation en place, exploitable toutes l’année, accessible sur place et adapté aux conditions d’usage en maraîchage (débit, disponibilité permanente, …)
  • Accès au réseau d’eau potable et électrique
  • D’une maison d’habitation sur place ou à moins de 20 min

Rôle de la mairie

  • Lien avec les propriétaires fonciers
  • Intégration dans la commune : rencontre avec les commerçants, les autres agriculteurs, …
  • Aide à la négociation et à l’accès au foncier
  • Aide à la recherche et à l’accès à une maison d’habitation
  • Exonération de la part de la commune de la taxe foncière
  • Recherche d’information sur le terrain : historique des cultures, …